Archives par mot-clé : warburg

Aby Warburg

Vie 

Aby Warburg est né le 13 juin 1866 à Hambourg. Il renonce très jeune à hériter la direction de la banque familiale et utilise sa rente pour recueillir tous les livres qu’il veut. Les livres en question sont des livres d’histoire, d’histoire de l’art, d’histoire des religions, de psychologie et autres disciplines. En 1886 il commence à étudier histoire de l’art à l’Université de Bonn, puis déménage à Strasbourg, où il obtient son diplôme avec une thèse sur le Printemps et la Naissance de Vénus de Botticelli. En 1895 il voyage aux Etats-Unis à l’occasion du mariage de son frère. Il profite de ce voyage pour visiter les populations autochtones amérindiennes comme les Hopi. Le fruit de ce voyage est publié après sa mort dans l’essai Le rituel du serpent. Après être rentré en Europe, il épouse Mary Hertz et ils vont vivre en Italie, en Toscane. À Florence Warburg mène ses recherches sur le commanditaire Sassetti et il travaille sur les fresques de Ghirlandaio en analysant le rapport de la bourgeoisie florentine avec la magie et l’astrologie. Après ses études en Italie, il rentre à Hambourg où il fonde sa bibliothèque, la Bibliothèque Warburg, qui deviendra un exemple européen d’organisation. Les années du premier conflit mondial ne sont pas faciles pour l’historien des cultures, qui souffre de psychoses et il est interné à Kreuzlingen. Après sa guérison il a continué avec des séminaires et cours dans sa Bibliothèque, jusqu’à sa mort soudaine en 1929. En 1933, à cause du nazisme, la bibliothèque et ses étudiants sont contraints de déménager à Londres, où il existe encore aujourd’hui le prestigieux Institut Warburg.

Pensée 

Le croisement entre différents disciplines a permis à Warburg d’aller au-delà de l’histoire de l’art formaliste de son temps. En fait, il se déclare « historien des images », dans un sens plus élargi de la discipline. Warburg fait des comparaisons intéressantes entre périodes et lieux différents, comme le parallèle entre le sens magique de la population américaine des Hopi et la Florence du Quattrocento. Une des clés de sa pensée est celle du Nachleben der Antike, c’est-à-dire la survivance de l’Antiquité à l’époque moderne. L’historien des images a trouvé dans l’art de la Renaissance les formes déjà utilisées dans l’art ancien, en les classifiant sous le concept de Pathosformeln. L’ouvrage resté inachevé Mnemosyne est un recueil des images pour étudier le concept de Pathosformel. Son aspect interdisciplinaire est évident aussi dans l’ordre de la bibliothèque de l’Institut Warburg, qui suit le principe du « bon rapport de voisinage», selon lequel si on cherche un livre, on trouvera près de lui une autre ouvrage utile à nos recherches. L’approche élargie, plein des sources textuelles, a contribué à la démarche méthodologique qu’après sa mort a été appelée Iconologie.

Aby Warburg

Les incontournables

Bibliographie générale pour l’Histoire de l’art

1550, 1568 (II éd.) Giorgio Vasari, Les Vies des meilleurs peintres, sculpteurs et architectes

1672, Pietro Bellori, Vies des peintres, sculpteurs et architectes modernes

1796, Luigi Lanzi, Storia pittorica della Italia dal risorgimento delle arti fin presso al fine del XVIII secolo

1823, Leopoldo Cicognara, Storia della scultura dal suo risorgimento in Italia fino al secolo di Canova  

1822 Waagen Über Hubrecht und Johann Van Eyck

1827 Von Rumohr Recherches italiennes  

1834 Schnaase Les lettres des Pays Bas

1836 Waagen Kunstwerke und Künstler in England and Paris  

1842 Franz Theodor Kugler Handbuch der Kunstgeschichte  

1843 Waagen Kunstwerke und Künstler in Deutchland  

1853 Jacob Burckhardt Der Cicerone

1860 Jacob Burckhardt Cultur der Renaissance in Italien  

1867 Charles Blanc Grammaire des arts du dessin

1876 Fiedler  Sur l’évaluation des œuvres e l’art visuel

1888 Wölfflin Renaissance et Baroque

1893 Adolf Von Hildebrand Le problème de la forme dans les arts plastiques  

1902 Riegl Le portrait de groupe hollandais

1910 Freud Un souvenir d’enfance de Léonard de Vinci  

1912 Aby Warburg conférence Les fresques de Palazzo Schifanoia à Ferrara de

1918 Max Dvorak Idealism and Naturalism in Gothic Art  

1924 Julius Von Schlosser, La littérature artistique : manuel des sources de l’histoire de l’art moderne

1927 Erwin Panofsky La perspective comme forme symbolique

1932 Erwin Panofsky Contribution au problème des descriptions des œuvres d’art

1937 Edgar Wind In Defence of Composite Portrait

1937 Fritz Novotny Cézanne et la fin de la perspective scientifique

1938 Jacques Mesnil Botticelli

1942 Friedländer On Art and Connoissership

1947 Frederick Antal Florentine Painting and its Social Background

1948 Francis Klingender Goya in the Democratic Tradition 

1951 Arnold Hauser Histoire social de l’art

1952 Creighton Gilbert On Subject and Not-Subject in Italian Renaissance Pictures

1953 Max Dvorak El Greco and Italian Mannerism

1955 Erwin Panofsky Meaning in visual art

1958 Edgar Wind Pagan Mysteries of the Renaissance

1960 Erwin Panofsky Renaissance and Renascences in Western Art

1962 Rudolph & Margot Wittkower Born Under Saturn: The Character and Conduct of Artists

1963 Edgar Wind Art and Anarchy

1968 Meyer Schapiro Les pommes de Cézanne ; essai sur la signification de la nature morte 

1971 Albert Boime The Academy and French Painting in the Nineteenth Century

1973 Baxandall Painting and Experience in Fifteenth Century Italy

1973 T.J. Clark  Image of the People: Gustave Courbet and the 1848 Revolution  

1973 Francis Haskell La norme et le caprice redécouvertes en art : aspects du goût, de la mode et de la collection en France et en Angleterre, 1789-1914

1977 Otto Pacht Questions de methode en histoire de l’art  

1977 Meyer Schapiro Romanesque Art

1978 Edward Said Orientalism

1978 George Levitine The Down of Bohemianism

1980 Michael Baxandall The Limewood Sculptors of Renaissance Germany  

1980 Hans Belting L’histoire de l’art est-elle finie ?

1981 Carlo Ginzburg Indagini su Piero: il Battesimo, il ciclo di Arezzo, la Flagellazione di Urbino 

1981 Griselda Pollock Old Mistresses; Women, Art and Ideology  

1981 Hans Belting L’Image et son public au Moyen Âge.

1983 Svetlana Alpers The Art of Describing: Dutch Art in the Seventeenth Century

1985 Kemp Le Spectateur est dans le tableau. Science de l’art et esthétique de la réception 

1985 Thomas I. Crow Painters and Public Life in Eighteenth Century Paris

1986 Henri Zerner & Charles Rosen Romantisme et réalisme: mythes de l’art du XIXe siècle  

1988 Linda Nochlin Women, art, and power, and other essays.

1988 Svetlana Alpers Rembrandt’s Enterprise: The Studio and the Market  

1990 Hans Belting Image et culte : une histoire de l’image avant l’époque de l’art  

1995 Thomas I. Crow Emulation: Making Artists for Revolutionary France  

1996 Carlo Ginzburg Jean Fouquet. Ritratto del buffone gonella

1997 Jeffrey Hamburger Des nones comme artiste 

2001 Hans Belting Pour une anthropologie des images  

2003 Hans Belting Le chef d’œuvre invisible

2008 Hans Belting Florence et Bagdad: Une histoire du regard entre Orient et Occident